Élections départementales françaises de 2015 : 22 mars et 29 mars

    JE VOTE, NOUS VOTONS, VOUS VOTEZ !

Chers amis,

Comme dimanche dernier, la Permanence, rue Carnot, sera ouverte dimanche 29 à compter de 19h30 pour vivre ensemble la soirée électorale.
Nous nous retrouverons autour du verre de l'amitié et d'un buffet léger.
Le téléviseur sera en parfait état de marche !
Amicalement.
A demain

Michel Savattier

Communiqué UMP - UDI - Modem
-Soutien à nos candidats de Poitiers

​A Poitiers, comme dans tout le département, nos candidats d’union de la droite et du centre sont la bonne réponse !
 
L’union de la droite et du centre à Poitiers comme dans tout le département a permis de qualifier l’ensemble de nos candidats pour le second tour des élections départementales. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui leur ont manifesté au premier tour leur confiance.
 
Entre l’incapacité des socialistes à répondre aux préoccupations prioritaires des français, notamment sur le front de l’emploi, et la démagogie des partis populistes qui se nourrissent de la désespérance et de la crise, nos candidats d’union de la droite et du centre constituent la meilleure réponse.
 
Dans cette élection, Poitiers ne doit pas rester au bord du chemin, notre ville devra être défendue pour garder son attractivité dans la future grande région ! A l’écoute, ouverts aux autres, nos candidats poitevins réalisent un travail de proximité important et incarnent une nouvelle génération d’hommes et de femmes engagés dans la vie locale. Efficaces et courageux, le futur Conseil départemental aura besoin d’eux, nous leur apportons tout notre soutien.
 
Le gouvernement socialiste a tout fait pour tripatouiller les règles de ce scrutin à l’avantage des candidats PS (redécoupage des cantons, compétences des départements non fixées au moment du vote !...). Ce mépris pour la démocratie locale mérite d’être sanctionné !
 
Dimanche prochain, en votant et en faisant voter pour nos candidats d’union de la droite et du centre, à Poitiers, comme ailleurs, nous avons l’opportunité d’adresser au gouvernement un avertissement pour qu’il change enfin de politique. Mais aussi de montrer, qu’au plan départemental, conserver une autre politique que celle menée au plan national est non seulement possible mais souhaitable !
 
 
Jérôme Neveux, Président de l’UDI 86
Nicolas Turquois, Président du Modem 86
Olivier Chartier, Président de l’UMP 86

Message du Président

Chers amis,

Le premier tour des élections départementales a placé les candidats que notre mouvement de l’UMP a choisi de soutenir dans la Vienne,en tête dans 14 des 19 cantons. Nous pouvons tous ensemble nous en réjouir.

Ces résultats, très encourageants, s’expliquent par :

- un travail important de nos candidats sur le terrain depuis plusieurs semaines pour expliquer l’enjeu du scrutin.

- le bon bilan de la majorité sortante sur le plan de l’investissement et de la création d’emplois,

- l’union que nous avons su organiser ensemble dès ce premier tour,

Mais ces résultats s’expliquent bien sûr aussi par la sanction qu’ont souhaité adresser les habitants de la Vienne, comme partout ailleurs, au gouvernement socialiste incapable de répondre aux préoccupations des français notamment en matière d’emploi.Comme vous, j’ai été particulièrement choqué, et je l’ai dénoncé publiquement, qu’un Ministre en charge du travail et de l’emploi se déplace dans la Vienne soutenir des candidats socialistes, sans prendre la peine d’aller rencontrer dans leurs usines les salariés victimes de plan de licenciements massifs (Federal Mogul, Isodelta, Itron…). Quel manque de volontarisme, quel mépris !

Les résultats de ce premier tour sont d’autant plus prometteurs que le gouvernement socialiste a tout fait pour manipuler les règles de ce scrutin à l’avantage des candidats PS (redécoupage « ruralicide » des cantons, compétences des départements non fixées au moment du vote !...). Là encore quel mépris pour la démocratie locale !

Bien sûr, l’heure n’est pas au triomphalisme. L’abstention toujours forte, le vote contestataire important -compréhensible quand la désespérance gagne du terrain face aux difficultés du quotidien- illustrent bien tout ce qu’attendent de nous les électeurs pour regagner leur confiance. Le défi est immense.

N’étant pas au pouvoir au plan national, il nous sera difficile d’apporter une réponse globale immédiate. Mais, par notre rassemblement, par notre travail pour préparer une alternative crédible en 2017, et dès maintenant par la conquête de nos départements, nous avons l’opportunité de leur montrer qu’une autre politique que celle menée actuellement au plan national est possible.

C’est pourquoi, chers amis, je voulais d’ores et déjà vous remercier pour tout le travail effectué. Nous devons dans cette semaine d’entre deux tours nous mobiliser pour voter et faire voter pour nos candidats sur l’ensemble des cantons de la Vienne afin de nous donner dimanche prochain une majorité large et solide qui devra agir fortement et lutter efficacement contre les maux de notre société.

Ce sera alors, après nos bons résultats aux élections municipales, une nouvelle étape importante vers la reconquête avant les élections régionales qui auront lieu en fin d’année. Nous en reparlons très vite !

Voilà les quelques mots que je voulais vous adresser en vous remerciant du fond du cœur pour votre engagement au service de nos valeurs et de nos idées.

En confiance, avec ma détermination sans faille.

Très amicalement.

Olivier CHARTIER

Président de l’UMP de la Vienne.

Déclaration de N. SARKOZY

 23h:  UMP/UDI : 36,4%   196 élus
          PS :  28%
          FN :  25%
          FG :  6,3%
          EELV : 2%
          Modem: 0,8%
ABSTENTION : 48,24%

TOUS LES RESULTATS EN FRANCE

ET LES REACTIONS

TOUS LES RESULTATS DE LA VIENNE

OLIVIER CHARTIER

"Il faut encore mobiliser plus nos électeurs, notamment à Poitiers. Voter pour nos candidats c'est dire au gouvernement socialiste qu'il se trompe"
"Le travail de proximité de nos candidats a payé. Ce résultat est aussi une sanction du PS qui a échoué sur la priorité numéro 1, l'emploi."

A POITIERS

Départementales:
message de J.P. RAFFARIN aux électeurs.

"LES TEMPS NE SONT PAS A L'AVENTURE"


Les Dimanches 22 et 29 mars vous déciderez, par votre vote, de l'avenir de votre département.
Ce rendez vous est, souvent caricaturé, par de nombreux commentateurs parisiens.
Ceux la voudraient faire de chaque élection une élection présidentielle. Le débat national veut souvent étouffer le débat local. C'est l'une des formes du mépris territorial qui anime certaines de nos élites.
De nombreux exemples illustrent le manque de considération dans lequel sont tenus les territoires départementaux.

-Alors que nos PME, nos artisans, nos agriculteurs,nos professions libérales,...souffrent énormément, le Pouvoir nous annonce que la reprise est là. Pour tous les Entrepreneurs et les Salaries en difficulté, l'indifférence gouvernementale est choquante et méprisante. Les Ministres défilent mais ne vont pas dans les usines.


-Alors que notre Ruralité est malmenée en permanence, fragilisée volontairement par un découpage blessant, le gouvernement organise 8 jours avant l'élection un comité interministériel de propagande, stérile et manipulateur. L'intelligence rurale ne se laisse pas abuser. Maintenant une partie des territoires comme une partie de la population est victime de l'exclusion. L'action sociale des départements est devenue vitale.

- Alors que les départements ont investis massivement dans les collèges, la qualité de la formation se dégrade dans le Pays et les qualifications sont de plus en plus inaptée aux caractéristiques de l'économie de proximité, celle qui fait vivre nos territoires.C'est au niveau local qu'il faut adapter la formation a l'emploi. Au contraire aujourd'hui on recentralise tant et plus.

Le département reste cet échelon de proximité et d'investissement indispensable entre les communes et les grandes régions.
Emploi, Territoires, Éducation,c'est le programme, "ETE", de l'union de la Droite et du Centre.


Dans cette période de crise nationale mais aussi internationale on a souvent le sentiment d'un préoccupant retour en arrière ( guerres de religions, assassinats sauvages, retour de la guerre froide..) décidément...LES TEMPS NE SONT PAS A L'AVENTURE ! Les risques sont graves pour aujourd'hui et pour nos enfants. Ce n'est pas l'idéologie ou l'esprit partisan qui nous sauvera mais seulement le travail ardu et continue de nos territoires.
C'est pour cela que, pour l'avenir, j'ai confiance.


Jean-Pierre Raffarin.

Intervention de Jean-Pierre Raffarin -
​ Réunion publique à Poitiers le 18 mars 2015 

***************************************

Chers amis,

Les élections départementales approchent et pour une bonne organisation du scrutin, nous avons absolument besoin d'assesseurs sur les nombreux bureaux de Poitiers.
La seule condition pour exercer cette fonction est d'être électeur sur le département.
Donc, si vous êtes disponibles les 22 et/ou 29 mars prochains merci de contacter Nicole Raymond au 06 81 43 14 52; e-mail: nicole.lapommeraie@orange.fr
Nos candidats de Poitiers ont absolument besoin de vous.
Merci d'avance.

Michel SAVATTIER le 25/02/2015

NOS VALEURS

​​LIRE

LES ENGAGEMENTS DU CONSEIL NATIONAL 07/02/2015

SUITE: LES ACTUALITES

FEDERATION DE LA VIENNE

Fédération nationale